EDITO

400-gp-pommier-new

Par un décret du 17 mars 1808, Napoléon Ier décide de la création du baccalauréat, nom dont la racine latine, “bacca laurea”,  signifie “la couronne de laurier”, distinction honorifique symbolisant la gloire de son porteur. La première session de l’examen, en 1809, ne voit qu’une trentaine de candidats se présenter ; quasiment tous l’obtiendront, à l’issue d’une seule épreuve, un oral d’une quarantaine de minutes. Plus de deux siècles après, la session 2021 du baccalauréat général et technologique présente deux similitudes frappantes avec cette « première ». D’une part avec cette nouveauté que constitue le « grand oral » – qui sera la seule épreuve terminale évaluée avec la philosophie. Sur le modèle de celui passé par les premiers candidats en 1809, qui consistait en un entretien avec un jury sur « tout ce que l’on enseigne » au lycée (vaste programme !), les élèves de terminale des voies générale et technologique vont eux aussi être soumis à un « grand oral » ; mais les conditions de cet examen seront toutefois bien différentes (à découvrir dans notre dossier).

Autre ressemblance avec la session de 1809, d’autre part, les excellents taux de réussite : à cause de la pandémie de Covid-19, l’évaluation sera faite en très grande partie à partir du contrôle continu (plus de 80 % de la note) ; l’an passé, cette notation par le contrôle continu, qui a compté pour 100 %, a donné lieu à des taux de réussite jamais vus : 97,9 %, pour les bacheliers généraux, 94,8 % pour les bacheliers technologiques !

Si les élèves de terminale de cette session 2021 ont donc de bonnes raisons d’être confiants (Jean-Michel Blanquer a appelé à une notation « bienveillante »…), l’examen du bac n’en reste pas moins un moment crucial, que l’on aborde le plus souvent avec appréhension, mais il représente aussi une étape unique, quand elle est franchie avec succès, que l’on aime célébrer et partager, avec ses amis, sa famille, et qui ne s’oublie pas !

Gérard Pommier, Président national de la Peep

 

www.peep.asso.fr / E-mail : peep@peep.asso.fr