EDITO

400-gp-pommier-new

Nous voilà déjà en 2019, après une année 2018 riche en événements plus ou moins heureux. Nous sommes passés de la liesse de la victoire au mondial de football en juillet à la crise sociale, débutée en novembre, d’une ampleur sans précédent et qui a fini par toucher les établissements scolaires et universitaires.

Comme nous l’avons exprimé dans notre communiqué de presse du 5 décembre dernier, les parents Peep, tout en comprenant parfaitement l’inquiétude légitime de la jeunesse pour son avenir, condamnent fermement tout acte de violence. Les craintes éprouvées ne justifiaient en rien la contestation radicale et le climat d’insécurité qui a sévi au cours de certains blocages de lycées. Les élèves doivent pouvoir suivre sereinement leurs cours, sans en être empêchés et sans être instrumentalisés lors de conflits qui dépassent le cadre scolaire.

Notre fédération approuve pour l’essentiel la réforme du baccalauréat et du lycée qui devrait permettre de mieux préparer les jeunes à réussir dans le supérieur. Elle reconnaît néanmoins qu’il y a des points à éclaircir et des précisions à apporter sur les modalités de mise en œuvre, notamment concernant la place des mathématiques dans ce nouveau lycée.

Des membres de la Peep participent activement, avec les autres fédérations de parents d’élèves, au groupe de travail ministériel autour de cette réforme nécessaire qui nous tient à cœur.

C’est par le dialogue et l’échange, et non par la violence, que les réformes se feront. L’Ecole doit rester ce pour quoi elle a été créée : un lieu de transmission des savoirs et des valeurs.

Nous souhaitons à toutes les familles une excellente année 2019 sous le signe de la sérénité et de l’apaisement des esprits.

-

Gérard Pommier, Président national de la Peep

 

www.peep.asso.fr / E-mail : peep@peep.asso.fr