DOSSIER

Bac, brevet : dernière ligne droite

423---ouverture-dossierPour les collégiens de 3e, les lycéens de première et de terminale, le compte à rebours est lancé ! Dans quelques jours, brevet pour les uns, bac pour les autres, ils passeront leurs examens de fin d’année. Une année scolaire « pas comme les autres » qui conduit à des examens « pas comme les autres », et plus précisément pour le bac. Lancée en 2018, la réforme du lycée et du bac de la voie générale et technologique voit en effet son achèvement avec cette session 2021 de l’examen terminal des études secondaires. Une première sur le papier, car, dans les faits, à cause de la pandémie de Covid-19, ne subsistent que deux épreuves : le grand oral et la philosophie ; les autres épreuves prévues – notamment celles des deux spécialités – ont été annulées et remplacées par une évaluation en contrôle continu.

Il n’empêche, en dépit de tous ces changements, l’examen du bac, comme celui du brevet, demeurent une source d’angoisse pour beaucoup d’élèves ; une épreuve, au propre comme au figuré, qui demande une bonne organisation dans les révisions pour s’assurer les meilleures chances de réussite !

 

«Je me sens un peu perdu pour la philo. Depuis plusieurs semaines, avec les cours en distanciel, j’ai l’impression de ne rien retenir. En plus, comme c’est une nouvelle matière, j’avoue que j’ai l’impression d’aller un peu vers l’inconnu… » Comme Jules, élève de terminale dans la voie technologique, en série STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), beaucoup d’élèves de terminale commencent à angoisser à quelques semaines des épreuves du bac. L’année scolaire, et c’est un euphémisme que de le dire, a été chaotique ! Pour la plupart des lycéens, c’est un enseignement hybride qui a été au programme, une partie en présentiel, une autre en distanciel. Un fonctionnement qui a nécessairement créé des inégalités entre les élèves.

 

Une organisation bouleversée

Cette situation a ainsi conduit le ministre de l’Education nationale à apporter des modifications concernant l’organisation du bac 2021, une session qui devait inaugurer une formule, avec une plus grande prise en compte du contrôle continu notamment. Au final, avec tous les changements apportés, ce contrôle continu comptera pour 82 % de la note ! En effet, d’une part les trois évaluations communes des classes de première et de terminale ont été annulées et remplacées par les moyennes des bulletins scolaires, et d’autre part, les épreuves écrites de spécialité du baccalauréat général et du baccalauréat technologique, qui devaient avoir lieu du lundi 15 au mercredi 17 mars, ont elles aussi été annulées et remplacées par le contrôle continu.

 

Maintien de deux épreuves au bac

Les élèves de terminale, que ce soit pour le bac général ou le bac technologique, ne passeront donc que deux épreuves terminales : l’épreuve écrite de philosophie et le grand oral. Des examens qui seront donc aménagés au vu des circonstances particulières de l’année scolaire, qui ont abouti à des états de préparation inégaux.

Ainsi, pour la philosophie, qui aura lieu le 17 juin :

– l’épreuve comportera quatre sujets au choix au lieu de trois : un sujet d’explication de texte, et trois sujets de dissertation (au lieu de deux habituellement) ;

– la note retenue sera la meilleure note entre celle du contrôle continu et celle de l’épreuve finale.

 

423-dossier-oralGrand oral, une nouveauté… aménagée  !

Deuxième et dernière épreuve maintenue : le grand oral, qui s’étalera du 21 juin au 2 juillet. Cette épreuve inédite se déroulera en 3 temps :

– Présentation d’une question : le candidat présente au jury deux questions (en lien avec les enseignements de spécialité qu’il a choisis) ; le jury en retient une. Le candidat explique pourquoi il a choisi de préparer cette question pendant sa formation, puis il la développe et y répond.

– Echange avec le candidat : le jury interroge ensuite le candidat pour l’amener « à approfondir sa pensée ».  Il peut interroger le candidat sur toute partie du programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité et « évaluer ainsi la solidité des connaissances et les capacités argumentatives du candidat ».

– Echange sur le projet d’orientation du candidat : le candidat explique en quoi la question traitée éclaire son projet de poursuite d’études, voire son projet professionnel, et la manière dont il souhaite le mener après le bac.

Comme la philosophie, cette épreuve sera donc aménagée. Le ministère a ainsi annoncé que le candidat pourra :

– disposer de ses notes pendant sa prise de parole ;

– recourir à un support, comme un tableau, pour y illustrer ses propos.

En outre, chaque candidat présentera au jury un descriptif des sujets et des thèmes qui n’auront éventuellement pas pu être étudiés pendant l’année (une liste visée par ses professeurs d’enseignements de spécialité et par la direction de son établissement).

 

Aménagements aussi en voie professionnelle

Comme pour le bac général et le bac technologique, la session 2021 du bac professionnel va elle aussi être aménagée. Si les 4 épreuves écrites se tiendront comme prévu du 16 au 18 juin 2021, seules les deux meilleures notes des élèves seront retenues. Quant au CAP, les épreuves écrites se dérouleront elles aussi comme prévu le 7 et 8 juin ; l’oral de présentation du chef-d’œuvre étant également maintenu.

 

Réussite attendue

L’an passé, à cause de la pandémie de Covid-19, toutes les épreuves terminales du bac avaient été annulées. Seul le contrôle continu – les résultats de l’année scolaire en cours – avait été pris en compte dans l’évaluation à l’examen. Les résultats des élèves avaient ensuite été « harmonisés », « dans un esprit de bienveillance » (et donc réévalués vers le haut…), par des commissions. Ce qui a donné des taux de réussite historiques : 97,9 %, pour les bacheliers généraux, 94,8 % pour les bacheliers technologiques, et 90,7 % pour les bacheliers professionnels !

Cette année, on peut s’attendre également à d’excellents résultats : pour l’ensemble des épreuves terminales, des consignes de bienveillance seront également transmises aux jurys, « au regard des circonstances particulières de cette session ». Rendez-vous le 6 juillet pour les résultats !

 

__________

ZOOM

423---brevetL’examen du brevet maintenu 

L’an passé, toutes les épreuves du brevet avaient été annulées à cause de la pandémie de Covid-19, et pour son évaluation seul le contrôle continu avait été pris en compte. Le taux de réussite s’est ainsi établi à 90,5 %, en augmentation de 4 points par rapport à 2019.

Pour cette session 2021 du brevet, contrairement aux aménagements apportés au bac, les épreuves sont bel et bien maintenues, comme l’a annoncé le ministre Jean-Michel Blanquer fin avril, et ce, en dépit du fait que les élèves de 3e (et de 4e) de 15 départements sont en demi-jauge depuis plusieurs semaines… Une situation d’ailleurs dénoncée par la Peep alors que le déconfinement est en cours dans de nombreux secteurs d’activité, avec des jauges de plus en plus élargies.

 

Calendrier des épreuves

Ainsi, les collégiens de 3e devront-ils plancher sur les épreuves écrites suivantes :

– Lundi 28 juin 2021

  • 9h – 10h30 : Français, première partie (grammaire et compétences linguistiques – compréhension et compétences d’interprétation – dictée)
  • 10h45 – 12h15 : Français, deuxième partie (rédaction)
  • 14h30 – 16h30 : Mathématiques

– Mardi 29 juin 2021

  • 9h – 11h : Histoire et géographie / enseignement moral et civique (EMC)
  • 13h30 – 14h30 : Sciences (physique-chimie et / ou sciences de la vie et la Terre et / ou technologie)

 

Notations

Pour obtenir le DNB, diplôme national du brevet, l’élève doit atteindre la moyenne, c’est-à-dire au moins 400 points sur 800. Les compétences du socle commun sont évaluées lors du dernier conseil de classe et comptent pour 400 points, autant que les épreuves terminales. Pour celles-ci,  les épreuves de français et de mathématiques sont notées sur 100 points chacune, l’histoire-géographie-EMC et les sciences, chacune évaluée sur 50 points, et enfin un oral, passé généralement au second trimestre, qui est noté sur 100 points. Enfin, Il faut obtenir 480 points pour décrocher la mention « assez bien », 560 points pour la mention « bien » et 640 points sur 800 pour la mention « très bien ».

 

423---dossier-revisionDes aménagements et une nouveauté pour le bac de français

Pour tenir compte des inégalités que la pandémie de la Covid-19 a pu créer pour les élèves de première dans leurs apprentissages pendant l’année, des aménagements concernant les épreuves du bac de français, passées par les élèves de première, ont été décidés.

 

Aménagements concernant l’écrit

Il est prévu que tous les sujets soient dédoublés. En pratique, seront proposés aux lycéens : 2 séries de 3 sujets de dissertation et 2 commentaires pour la voie générale, et 2 commentaires et 2 contractions de textes pour la voie technologique.

 

Aménagements concernant l’oral

La liste des textes étudiés (et sur lesquels est interrogé l’élève) a été réduite : 14 dans la voie générale (au lieu de 20 textes), 7 dans la voie technologique (au lieu de 12 textes). En plus, lors de l’épreuve, l’élève aura le choix entre les deux textes que l’examinateur aura sélectionnés (ce dernier aura aussi connaissance des points du programme qui n’auront pas pu être abordés pendant l’année par l’élève).

Outre ces aménagements, soulignons une nouveauté concernant l’épreuve orale : en plus de l’explication linéaire de texte et la présentation d’une œuvre littéraire de son choix (que l’élève pourra d’ailleurs utiliser lors de son entretien), une question de grammaire (notée sur deux points) sera également posée au candidat.

 

Dates et modalités

– Jeudi 17 juin : date de l’épreuve écrite du bac de Français. Elle dure 4h et représente un coefficient 5 pour tous les candidats.

– Du 21 juin au 2 juillet : dates des oraux du bac de français. De coefficient 5, ces oraux se déroulent de la façon suivante : après une préparation de 30 minutes, les lycéens passent en entretien oral pendant environ 20 minutes.

 

__________

CONSEILS

Christophe O., professeur de philosophie (nord-pas-de-calais)

« Conseils pour réussir sa dissertation »

D’abord, il faut prendre le temps de lire attentivement le sujet, d’identifier la problématique. Travailler ensuite le plan au brouillon, en mettant l’accent sur l’enchaînement des idées, qui doit être le plus logique possible. L’objectif n’est pas de donner son avis (c’est malheureusement souvent le piège dans lequel tombe l’élève), mais de répondre au sujet en raisonnant. Un bon devoir est un devoir bien organisé, qui ne comporte pas obligatoirement des tonnes de références ; et celles-ci ne doivent d’ailleurs pas forcément être limitées aux auteurs étudiés pendant l’année. Ce qu’il faut garder en tête pour l’élève : être clair et simple, éviter l’esbroufe. Enfin, dernier conseil : soigner la présentation, l’écriture ! Il ne faut pas pas oublier que chaque correcteur se charge en moyenne d’une centaine de copies…» 

 

Réviser autrement les œuvres du bac et du brevet de français

« Les Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire, « Les Contemplations » de Victor Hugo, « Le Malade imaginaire » de Molière, « Le Rouge et le Noir » de Stendhal… Toutes ces œuvres sont au programme du bac de français ou du brevet. Et toutes ces œuvres (20 au total) sont revisitées de manière humoristique, mais de façon totalement didactique, dans une web-série originale : Félix déLIRE. A découvrir, pour s’instruire en s’amusant, sur la plateforme numérique éducative de France Télévisions Lumni.fr.

Mot-clé:,

Pas de commentaires pour le moment.

Donnez votre avis